Le rééquilibrage de votre portefeuille est l'une de ces techniques d'investissement que beaucoup d'investisseurs connaissent mais ne comprennent pas toujours parfaitement. Si certains investisseurs rééquilibrent fréquemment leur portefeuille, beaucoup d'autres le laissent glisser - soit parce qu'ils ne savent pas comment le faire, soit par manque de temps.

Il s'agit toutefois d'une opération vitale pour la réussite de tout portefeuille et ne doit pas être oubliée.

Lorsque vous créez un portefeuille d'investissement, vous choisissez une certaine allocation d'actifs basée sur une combinaison de votre tolérance au risque, de vos objectifs d'investissement et même des conditions actuelles du marché.

Allocation d'actif d'un portefeuille exemple

Par exemple, vous décidez de placer :

50 % de votre portefeuille en actions

40 % en obligations

10 % en or.

Ces allocations peuvent changer au fur et à mesure que les conditions du marché évoluent :

Comment ? Lors d'un marché haussier durable des actions, votre allocation en actions peut atteindre 60 % ou plus de votre portefeuille, simplement parce que vos positions en actions ont considérablement augmenté en valeur. À l'opposé, lors d'un marché baissier, votre position en actions pourrait tomber à 30 % de votre portefeuille, simplement parce que les cours des actions ont considérablement baissé :

Surexposition aux actions
Sous exposition aux actions

Le rééquilibrage est la technique qui consiste à ajuster votre allocation d'actifs pour s'assurer qu'elle reste cohérente avec vos objectifs d'investissement initiaux. Dans sa forme la plus simple, il s'agit de déplacer de l'argent d'une classe d'actifs qui a bien performé, vers une autre qui a sous-performé.

Illustration de l'effet d'un rééquilibrage d'un portefeuille

Avez-vous trouvé votre réponse?